Je suis devenue Maman …

Il y a 14 ans bientôt, je devenais maman pour la première fois. Non sans mal malgré l’immense bonheur d’enfin poser mes yeux sur les siens.

Tout a commencé par une grossesse tellement attendue, qui finalement « tombe du ciel » …
Une grossesse très stressante pour moi, ne sachant pas ce que mes divers problèmes de santé pouvaient engendrer sur les 9 mois de création de ma beauté. Une grossesse qui se passera pourtant assez bien, sans de véritables encombres pendant 8 mois.


Vient alors ce dernier mois. Tellement rempli de questionnement. Malheureusement je ne tomberai pas sur LA super gynécologue à l’écoute et surtout non-médicalisée… que du contraire 😩


Une baisse de liquide amniotique et hop elle insiste pour provoquer vu mes « problèmes » de santé. J’étais jeune, je n’osais rien dire… puis le médecin c’était elle, pas moi. Je faisais confiance.


On fixe alors la rentrée à l’hôpital pour le 25 janvier 18h. 1ère Ovule vers 20h… rien ne bouge pendant de très longues heures. La gynéco décide alors d’en replacer un second, qui on ne le sait pas encore mais sera le déclencheur de beaucoup trop de choses. Tout se déclenche. Un peu, un petit peu plus puis tout à coup, Beaucoup trop fort. Les contractions sont beaucoup trop fortes mais surtout ne relâchent plus correctement et le col ne bouge donc pas. Je resterai ainsi jusqu’à environ 15h il me semble. Entre torture de ces atroces contractions et les informations pénibles qui s’enchaînent. Ma »super » gyneco à qui j’ai demandé au moins 20 fois pendant 8 mois si l’opération de la tête que j’ai subie ne poserait aucun souci, qui m’a toujours rassurée à la va-vite en me disant que cela ne jouerait en rien, décide à ce moment qu’elle ne veut pas accepter la péridurale car elle ne sait pas si j’y ai droit 😡🤬😤


Elle ajoute ensuite qu’elle n’a aucune vue sur mes antécédents car ne s’y connaît pas donc ce sera césarienne d’urgence… sous anesthésie générale 😭😳😠


Je suis donc descendue dans ce couloir long et glacial des blocs opératoires, seule car évidemment laisser le papa m’accompagner juste un peu aurait été trop humaniste…. j’y resterai pendant près d’une heure, glacée et souffrant terriblement, tant physiquement que mentalement.


Je dois préciser que, je ne sais pourquoi, toute ma grossesse j’ai eu le sentiment que je décèderais à la naissance. Ça m’a envahit l’esprit nuit et jour. Tout me ramener à ça. Les films à la télé, les chansons, etc etc. Et donc me retrouver là dans de tels conditions ne pouvaient m’amener qu’à cette fin, où je ne connaîtrais jamais ma petite fille. 😢


Il est à présent 18h. Je me souviens avoir vu cette heure en rentrant enfin dans cette salle d’opération froide avec ce gynécologue que je n’avais jamais vu, la mienne étant visiblement partie sans rien dire. On me pose les différentes choses et puis cette piqûre qui me fait rater la suite tant attendue…


je me réveillerai bien plus tard dans cette salle où je suis encore glacée. Je me tourne vers la gauche et vois un vieux monsieur mal en point. J’aperçois alors une infirmière, qui me sourit. Enfin une personne gentille. J’essaie de lui parler mais elle ne comprend pas ce que je demande. Au bout de quelques tentatives elle comprend enfin que je lui demande comment va ma princesse. Sa réponse:  » très bien mais en tout cas elle a de la voix  » 🤣.


Cette phrase je l’entendrai encore bien 2/3 fois avant de rejoindre ma chambre. Je pense qu’il devait être 21h environ. Les grands-parents sont là, je dirais bien que le parrain aussi mais je n’en suis plus certaine. Mes souvenirs sont assez confus après cette anesthésie. A ce moment là, je n’ai toujours pas vu MA FILLE. Eux oui !!! L’infirmière me dit qu’elle me l’amènerait quelques instants quand tout le monde sera parti…


Je crois que personne ne s’en est rendu compte mais chaque parole qu’ils prononçaient me faisait encore plus mal.
« Qu’elle est jolie » « elle a de longs fins pieds » « elle est toute petite » « elle te ressemble » ….


Ils ont voulut me faire du bien mais me faisais du mal. C’est MON bébé. JE devais la voir avant eux. 😭😭😭


Tout le monde partira (enfin!!! – désolée si vous me lisez) vers 22h30 et j’attendrai encore une bonne heure pour qu’enfin on me l’amène.


MON TRÉSOR, MA PRINCESSE, MON ELODIE à moi 🥰🥰🥰
Elle est belle, toute belle, toute fine.


La sage-femme me demande alors si je voulais à la base l’allaiter parce que bon hein… on lui a donner des biberons 😶. Bien sûre que je le veux. Je l’avais dit, je l’avais écrit. Elle me dit alors que je pouvais lui donner. Me la cale sur le côté, sans la placer et s’en va. J’ai 21 ans. Je n’ai jamais allaiter ni vraiment vu faire. J’y arrive quand même, comme je peux. Crevant de mal de cette césarienne et anéantie par l’anesthésie.


On me la reprend 30minutes plus tard pour la nuit. Par précaution….


6h30 le lendemain, papa doit aller travailler. On me dit alors qu’on me l’amène tout de suite. Je ne savais pas que tout de suite voulais dire 3 à 4 heures plus tard. On m’amène alors ce petit berceau à 1 mètre de mon lit. Je tente de l’attraper mais je ne sais pas bouger. Cette césarienne me brûle, m’arrache l’intérieur du ventre, et mes hormones jouent au yoyo suite à mon opération hypophysaire… 13ans plus tôt.


Je la regarde alors les yeux pleins de larmes. Elle se réveille, à sûrement faim. Je sonne, résonne, et résonne. En vain. 😭😢


Il doit être environ 11h quand la porte s’ouvre. 🙂. Ma belle-sœur. Elle travaille dans cet hôpital à un autre étage et est venue durant sa pause me faire un petit coucou. Nous trouvant pitoyablement couchées, sales et toutes deux en pleurs. Elle change alors ma poucinette vu que personne n’a pris la peine de venir le faire. Me la donne et m’aide à la nourrir. Enfin elle me lave… ENFIN! Car visiblement ça ne passe dans l’esprit de personne. Mes cheveux ne sont que fouillis entremêlés. Elle mettra une plombe à les défaire quelques peu. Je ne peux que la remercier d’être venue à ce moment, ce jour… 😚.


le reste de mon séjour ( 10 jours précisément) sera toujours aussi … je ne trouve même pas de mots. La raison pour laquelle la césarienne me faisait si mal est simplement parce que la cicatrice avait lâché et que la plaie était ouverte sous le pansement. La sage-femme n’en ayant rien à faire. J’ai eu cet ange, cette étudiante ( sage-femme ou infirmière) qui a fini par passer au dessus de sa tutrice pour aller chercher un médecin dans un autre service, parce que je souffrais trop. Je ne l’ai jamais plus revue 😞. Je suppose qu’elle a été remerciée d’avoir outre passé la hiérarchie. Mais elle m’a « sauvée » et je l’ai toujours gardée dans ma tête.


Je ne citerai pas publiquement l’endroit où cela s’est passé. C’était il y a 14 ans… et je crois que ça a bien changé là-bas depuis. Juste que je ne pourrais plus m’y faire hospitaliser. Ça a été trop difficile. J’avais pourtant choisi cet endroit bien « loin » de chez moi car plus gros hôpital vu mes antécédents… bien mal m’en a prit.


Durant mon séjour, je n’ai vu ma gyneco que 10 secondes, le lendemain. Elle a juste passé la tête à la porte et m’a dit  » ha ben ça va, vous êtes là » ….

J’y suis cependant retournée 2/3semaines plus tard. Mais je n’ai rien su lui dire. Elle m’a juste dit: « que ce soit dans 2 ou 10 ans, ce sera d’office par césarienne en anesthésie générale… « 


Elle ne saura jamais que 14 mois plus tard, par le plus grand des miracles, un petit prince est né, naturellement par voie basse… 🥰 mais cette histoire ce sera pour la prochaine fois car lui aussi vaut un énorme article mais dans le total opposé de celui-ci tant pour la création que pour sa venue. 😉


J’ai eu 3 accouchements, totalement différents, l’un en césarienne anesthésie générale, l’autre par voie basse et le 3e par césarienne à nouveau en mega urgence mais sous péridurale et surtout dans le respecter ça, ça change tout. Je ne comprendrai jamais ce manque d’humanisme que j’ai subit. Je suis passée au dessus mais …


Je terminerai juste cet article par la plus belle des conclusions, ma fille, ma Roos, Mon Elodie 🥰. Ma beauté, malgré toute cette mésaventure pour ton arrivée, je suis tellement heureuse de voir la belle ado que tu es 😘😘😘.

3 commentaires

Laisser un commentaire